Banque mondiale - Renforcer le positionnement de l'ingénierie française

INFOS COMPLÉMENTAIRES

Plateforme Zoom

Voir sur la carte

De 16:00 à 17:30

JE M’INSCRIS

2 Jours avant la clôture
des inscriptions

 

MEDEF International et Syntec Ingénierie vous invitent à une réunion organisée sous forme de webinaire autour de M. Jean-Marc MIGNON, conseiller Entreprises au sein du bureau de l’administrateur français auprès du groupe Banque mondiale, M. Romain PISON, consultant à la Banque mondiale, PDG et co-fondateur de Avantir et WiiA et M. Antoine PIGOT, président de la Commission internationale, Syntec-Ingénierie et directeur exécutif, Artelia, le jeudi 3 décembre 2020 de 16h00 à 17h30.

Cette réunion sera modérée par M. Gérard WOLF, président de la task force Ville durable de MEDEF International et président de BRICS Access

Une part importante du chiffre d’affaires des bureaux d’ingénierie à l’international se fait par l’intermédiaire de projets financés par les Institutions financières internationales (IFIs), en premier lieu desquelles - la Banque mondiale. Dans le cas de la Banque mondiale, les marchés pour prestations intellectuelles débouchent sur des appels d’offres émis par ses clients ou, parfois, par la Banque mondiale elle-même.

La concurrence pour remporter ces appels d’offres est rude et l’ingénierie française doit garder une longueur d’avance, non seulement dans sa capacité à répondre aux appels d’offres, mais aussi à délivrer un service compétitif et de qualité.

Pour cela, les bureaux d’ingénierie doivent à la fois positionner leur savoir-faire le plus en amont possible des projets et maitriser les techniques de réponses aux appels d’offres pour augmenter leurs chances de les remporter.

Cette réunion sera l’occasion pour les bureaux d’ingénierie de :

  • Faire un état des lieux de la performance de l’ingénierie française dans les appels d’offres des projets de la Banque mondiale par rapport aux concurrents internationaux et en fonction des secteurs ;
  • Prendre connaissance et définir ensemble les thématiques sectorielles sur lesquelles l’ingénierie française pourrait se positionner auprès de la Banque mondiale dans le contexte actuel ;
  • Échanger sur les outils existants pour se positionner le plus en amont possible des projets, notamment les workshops sectoriels, la visualisation du pipeline de projets, etc. ;
  • Évaluer les éléments qui augmentent l’efficacité de réponses aux appels d’offres et ceux qui entravent la bonne performance de l’ingénierie française.

 

Nous vous remercions de bien vouloir vous inscrire en ligne avant le mardi 1er décembre 2020.

 

 


Chargement ...