INFOS COMPLÉMENTAIRES

Mascate, Sultanat d'Oman

Voir sur la carte

Toute la journée

JE M’INSCRIS

215 Jours avant la clôture
des inscriptions

 

MEDEF international vous invite à prendre part à sa prochaine mission d’entreprises en Oman, du 7 au 9 octobre 2024, présidée par M. Thierry WOLKIEWIEZ, Président du conseil d’entreprises France-Oman et Directeur général d’Eiffage Métal.

 

Pays surplombant le détroit d’Ormuz, Oman se trouve au carrefour de la péninsule arabique, de l'Afrique de l'Est et de l'Asie du Sud, ce qui permet aux investisseurs étrangers potentiels d'accéder facilement marchés régionaux plus importants.

 

A travers son programme de réformes structurelles « Vision 2040 », Oman cherche à établir un modèle économique dans lequel la dépendance aux hydrocarbures est réduite.  Le programme comprend notamment l’exploitation de routes, de ports spécialisés, de zones franches, et la fourniture de services maritimes et terrestres, entre autres. Parmi les secteurs clés concernés par l’expansion et le renforcement des infrastructures, on retrouve également les réseaux de transport, la santé, le tourisme, et l’enseignement supérieur.

La Vision 2040 d’Oman fixe également des objectifs relatifs aux énergies renouvelables, en souhaitant porter à 20% la part d’énergies renouvelables de son mix énergétique d’ici 2030.

En matière d’hydrogène, Oman s'est fixé pour objectif de produire au moins 1 million de tonnes d'hydrogène renouvelable d'ici à 2030, puis 8,5 millions de tonnes par an d'ici à 2050, nécessitant une capacité d'électrolyse d'environ 100 GW d'ici à 2050. Pour ce faire, Hydrom a été créée en 2022 comme levier stratégique d’action et fournira trois blocs de 340 km2 à 400 km2 spécialement alloués à la production d'hydrogène vert à travers une vente aux enchères.

Le pays a également établi un plan d'investissement national dans le développement agricole et rural durable à hoirzon 2040 (SARDS 2040) en y priorisant l'industrialisation de la fillière agricole et agro-alimentaire, l'accélération de la culture du blé, avec des accords garantissant l'achat des récoltes locales, et en multipliant les investissements visant à moderniser les équipements et à garantir l'approvisionnement en intrants. Le décideurs privés omanais souhaient renforcer leurs investissements dans les filières avicoles, bovines et laitières. 

Grâce à sa politique étrangère "amis de tous, ennemis d'aucun", Oman n'est pas confronté aux problèmes de sécurité extérieure de certains de ses voisins et bénéficie d’une situation politique intérieure stable.

 

Dans ce contexte, cette mission d’entreprises s'adressant à tous les secteurs (énergie, transports, infrastructures, numérique etc), et comportant notamment des volets sectoriels parallèles dédiés aux rencontres (a) énergies et hydrogène et (b) agricoles, agro-alimentaires et blue economy, sera l’occasion :

  • de rencontrer le gouvernement omanais et de mieux comprendre les projets prioritaires ainsi que les modalités retenues pour leur mise en œuvre et leur financement, à l'image du métro de Mascate 
  • d’échanger sur les attentes et opportunités pour les entreprises françaises
  • de promouvoir votre expertise et d’adresser des messages sur vos projets et vos activités au plus haut niveau politique et économique
  • de nouer des contacts avec les communautés d’affaires franco-omanaises et les principaux porteurs de projets privés
  • de comprendre l’articulation des écosystèmes hydrogène et agro-alimentaires omanais et leurs dynamiques

 

Questions et remarques peuvent être adressées à Maëlys Defaye (mdefaye@medef.fr)

 

Langue de travail : anglais

 


Chargement ...