OCDE - Présentation du Rapport Dynamiques du Développement en Afrique

INFOS COMPLÉMENTAIRES

MEDEF International 20 Avenue Rapp, 75007, Paris

Voir sur la carte

De 09:00 à 10:15

JE M’INSCRIS

8 Jours avant la clôture
des inscriptions

Le Comité Afrique de MEDEF International vous invite à prendre part à une réunion autour d’experts de l’OCDE pour une présentation du rapport « Dynamiques de développement en Afrique ».

L'Afrique a besoin de 1,6 billion USD supplémentaires d'ici 2030 pour atteindre ses ODD, soit 194 milliards USD par an. Pour combler ce déficit en attirant plus d’investissement et de meilleure qualité, les gouvernements africains et leurs partenaires doivent améliorer l'information aux investisseurs, accroître la capacité des institutions africaines de financement du développement et accélérer les projets régionaux, selon l'édition 2023 du rapport Dynamiques du développement en Afrique.

La croissance du PIB réel de l'Afrique devrait atteindre 3,7 % en 2023. Le continent dispose d'atouts uniques, notamment une population jeune et un capital naturel significatif.

Malgré ce potentiel, les crises mondiales ont eu un impact plus négatif sur les investissements en Afrique que dans le reste du monde. Ainsi, la part de l'Afrique dans les investissements directs étrangers est tombée à 6 % en 2020-21 (la plus faible en 17 ans), tandis celle des pays à revenu élevé atteignait un record à 61 %, contre 17 % pour l'Asie en développement et 10 % pour l'Amérique latine et les Caraïbes. Le coût du capital en Afrique a également augmenté plus que dans d'autres parties du monde, ce qui exclut certains gouvernements africains des marchés obligataires et empêche les investissements dans les secteurs d’avenir comme les énergies renouvelables.

Le rapport Dynamiques du développement en Afrique  propose plusieurs études de cas qui mettent en évidence les domaines stratégiques dans lesquels les cinq régions d'Afrique ont le plus grand potentiel pour attirer les investissements en faveur du développement durable : les énergies renouvelables en Afrique de l'Est et en Afrique australe, la monétisation des écosystèmes naturels en Afrique centrale, l'industrie financière climatique en Afrique du Nord et les chaînes de valeur agroalimentaires en Afrique de l'Ouest.

Cette séquence permettra de mettre en avant les observations de l’OCDE sur les grandes tendances et les freins au développement du continent, ainsi que les préconisations adressées par l’OCDE aux gouvernements africains.

Pour tout complément d’information, nous vous invitons à contacter M. Arnaud ARCHES, chargé de projets Afrique de l’Est, Union africaine et Index UP40 à MEDEF International : aarches@medef.fr


Chargement ...