Webinaire préparatoire pour la mission dans le Triangle Nord

INFOS COMPLÉMENTAIRES

Le lien de connexion Webex vous sera communiqué 24h avant la réunion.

Voir sur la carte

De 16:00 à 17:30

JE M’INSCRIS

9 Jours avant la clôture
des inscriptions

 

MEDEF International vous invite à prendre part à un webinaire le mardi 5 mars 2024 autour de :

  •  Mme Odile Roussel, Ambassadrice de France au Guatemala 
  •  Mme Anne Denis-Blanchardon, Ambassadrice de France au Salvador
  •  M. Cédric Prieto, Ambassadeur de France au Honduras

 

Ce webinaire sera l’occasion de découvrir les opportunités d’affaires au sein des pays qui constituent le Triangle Nord et permettra d’introduire et de préparer la délégation multisectorielle d’entreprises qui se rendra dans les trois pays en mai 2024. Cette séquence gratuite sera présidée par M. Pascal Ollivier, Vice-Président du conseil d’entreprises France-Amérique Centrale et Caraïbes de MEDEF International et Président de Maritime Street.

 

En dehors des secteurs économiques porteurs traditionnels de la région (agriculture, textile ou tourisme), ces pays ont des besoins importants dans de nombreux secteurs clés tels que l’énergie renouvelable, les infrastructures durables, les services environnementaux, la mobilité, l’industrie, la santé, la défense ou encore le digital. Les pays du Triangle Nord bénéficient pour cela des différents prêts des banques multilatérales telle que la BID, la Banque Mondiale ou la BCIE.

 

Le Guatemala est l’une des économies les plus développées de la région latino-américaine. Fin 2023, son PIB a enregistré une croissance stable de 3,7 %
C’est également un pays exportateur net d’énergie ; le ministère de l’Énergie et des Mines entend accroître de 5 % la proportion d’énergies renouvelables dans la matrice énergétique, pour passer de 65 % à 70 %. Par ailleurs, la Politique énergétique 2013-2027 du pays vise à atteindre 80% de la production d’électricité grâce à des ressources renouvelables d’ici la fin de cette période.

 

Au Salvador, le gouvernement mené par Nayib Bukele, qui vient d’être réélu par une victoire écrasante début février (87 % des voix), s’est engagé à stimuler l’investissement privé dans le pays afin d’accroître la croissance et la productivité. Alors qu’en 2015, le pays connaissait le taux d’homicides le plus élevé du continent américain, le président Bukele a pris des mesures fortes qui ont permis de faire chuter ce taux à niveau historiquement bas de 2,5 pour 100 000 habitants en 2023, tandis que l’inflation a continué de baisser (1,23 % seulement fin 2023, soit le taux le plus bas de la région).

 

Pour le Honduras, les autorités prévoient une croissance du PIB comprise entre 3,5 et 4,5 % en 2023 selon la Banque centrale. Le Honduras est aujourd’hui au centre de l’industrie du vêtement en Amérique centrale, et possède également d’importantes opportunités d’investissements dans l’agroalimentaire, alors que le secteur agro-industriel représente environ 40% du PIB hondurien.

Ces dernières années, les échanges commerciaux entre la France et les pays du Triangle Nord sont en forte progression, avec une augmentation de 27% pour le Guatemala et de 13% pour le Honduras en 2022.

Questions et messages peuvent être adressés à Etienne Dausse (edausse@medef.fr) en amont de la session.  

 


 

Conditions Générales de Participation

 


Chargement ...