Zambie et Zimbabwe - Mission d'entreprises

INFOS COMPLÉMENTAIRES

Lusaka et Harare

Voir sur la carte

Toute la journée

JE M’INSCRIS

6 Jours avant la clôture
des inscriptions

 

Le conseil d’entreprises France-Afrique australe vous invite à prendre part à la mission d’entreprises qui se déroulera au Zimbabwe et en Zambie, du 17 juin au 21 juin 2024.

Cette mission aura pour objectif de rencontrer les autorités, les principales institutions et le secteur privé de ces deux pays d’Afrique australe afin d’identifier les opportunités dans les secteurs de : 

  • l‘agriculture et de l’agro-industrie  
  • les infrastructures
  • l’énergie,
  • la construction, l’eau et l’assainissement 
  • les mines,  
  • la formation  
  • le tourisme.  

Les investissements étrangers représentent un enjeu important pour ces deux pays qui souhaitent développer des chaînes de valeur locales afin de réduire la dépendance aux importations de biens et valoriser les ressources qu’ils exportent.

Zimbabwe :

Avec 17 millions d’habitants et une main d’œuvre qualifiée, un PIB d’environ 30 Mds de dollars, le Zimbabwe est une puissance agricole (tabac et céréales) et minière (or, nickel, platinoïdes, lithium…). Le pays connaît un contexte de reprise depuis 2021 avec la hausse des exportations. Les autorités ont également cherché à améliorer le climat des affaires afin d’attirer de nouveaux investisseurs dans les secteurs des infrastructures, de l’énergie, de l’eau, de la recherche, de la formation et du tourisme. Le gouvernement zimbabwéen a repris les discussions avec les bailleurs de fonds internationaux et ses créanciers bilatéraux en 2022 afin de définir une feuille de route visant à la restructuration de sa dette externe.

Zambie :  

Avec un PIB d’environ 29 Mds USD, la Zambie est la quatrième économie d’Afrique australe. L’économie du pays reste très dépendante du secteur minier et, en particulier, du cuivre (second producteur du continent après son voisin congolais) et l’agriculture emploie toujours une majorité de la population. Le pays présente en outre des opportunités dans les secteurs de l’agro-alimentaire et de l’agro-forestier, de la construction, de l’énergie et l’hydroélectricité, du tourisme. Après que le pays a fait défaut sur sa dette en 2020, le gouvernement zambien a obtenu un accord avec les créanciers internationaux sur la restructuration d’une partie de sa dette en juin 2023. Le 25 mars 2024, la Zambie signait également un protocole d’accord avec ses créanciers privés.  

 

Inscription au webinaire préparatoire à la mission autour de M. François Goldblatt, ambassadeur de France en Zambie et M. Laurent CHEVALLIER, ambassadeur de France au Zimbabwe :
event.medefinternational.fr/webinaire-preparatoire-a-la-mission-en-zambie-et-au-zimbabwe-3811

 


Chargement ...